La Société Française du Cancer est reconnue d’utilité publique depuis le décret du 12 juillet 1918, elle est ainsi habilitée à recevoir des dons et des legs.

Vous pouvez soutenir ses recherches en procédant à un don ou en prenant des dispositions testamentaires simples.

La Société Française du Cancer est parfaitement habilitée à recevoir des biens par donation. Elle est exonérée de tout droit de mutation au titre d’une telle donation. Si le disposant souhaite transmettre un bien ou une somme d’argent de son vivant, il peut donc parfaitement consentir une donation à la Société Française du Cancer.

Un don est une aide ponctuelle et immédiate sous forme d’argent ou en nature. Adressé directement au siège de la SFC, il fait l’objet d’un reçu fiscal ouvrant droit à une réduction d’impôt :

Une nouvelle loi sur le mécénat a été promulguée le 1er août 2003 (publiée au Journal Officiel du 2 août). Dorénavant, pour les particuliers (et les entreprises à l’impôt sur le revenu) imposés en France, les dons bénéficient d’une réduction d’impôts sur le revenu égale à 66% de leur montant dans la limite de 20% du revenu net imposable (au délà de 20%, l’excédent est reportable sur les 5 années suivantes). Ainsi, si vous donnez 50 euros, votre don ne vous coûtera en réalité que 17 euros. (Art. 200 du code général des impôts).

Pour les personnes soumises à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), vous bénéficiez d'une réduction d'impôts de 75% du montant de votre don,dans la limite de 50 000 euros.