Focus sur la session « Réparation de l’ADN et instabilité génétique : des biomarqueurs du cancer»

Le 09 - NOV - 2015

Au programme du Congrès de la SFC 2015

Focus sur la session « Réparation de l’ADN et instabilité génétique :
des biomarqueurs du cancer»

  • Quels sont les biomarqueurs actuels et potentiels liés à la réparation de l’ADN et à l’instabilité génétique ?
  • Pourquoi et comment rechercher les défauts de réparation de l’ADN dans les tumeurs ?
  • Le marquage ERCC1 permet-il de prédire la sensibilité aux sels de platine ?
  • Les mutations constitutionnelles ou somatiques des gènes BRCA1/2 permettent-elles de prédire une réponse aux inhibiteurs de PARP ?
  • Peut-on prédire la présence d’un défaut de la réparation de l’ADN double-brin sur un profil génomique ?
  • Valeur pronostique de l’instabilité des micro-satellites par perte des protéines MSH2/6, MLH1, PMS2… ?

Pour obtenir les réponses à ces questions, il fallait participer à la session du mercredi 24 juin 2015 de 14h à 17h.

Le développement de drogues ciblant l’instabilité génétique sera présenté et les résultats récents obtenus et surtout attendus dans ce domaine seront débattus.

EN SAVOIR PLUS

Mieux comprendre la génèse et l’évolution des cancers au cours de la progression de la maladie et de sa récidive est un enjeu majeur dans le développement des nouvelles thérapies ciblées.
A ce titre les mécanismes de réparation de l’ADN et leur rôle dans l’instabilité génétique observée dans un grand nombre de types tumoraux fait l’objet de nombreux travaux de recherche et plusieurs molécules ciblant ces mécanismes ont été développées et testées en clinique ces dernières années.
La Société Française du Cancer a souhaité organiser une session regroupant les biologistes et les oncologues francophones afin de débattre de l’intérêt du diagnostic de la présence de mutations affectant les voies de réparation de l’ADN et la stabilité génétique dans le pronostic de la réponse au traitement.